fbpx

Location meublée ou non meublée ?

Tatou Team

Les astuces de la location courte durée

Avec le développement locatif de ces dernières années, les propriétaires, pour se démarquer, ont initié des solutions alternatives.

Premier point de vu, positif pour le locataire, la mise en avant des locations meublées. Fini les déménagements épuisants, vous ne ramenez que vos affaires de premières nécessités. Lit, canapé, bureaux, tables et j’en passe, tout y est ! Pour le locataire, l’avantage est considérable… mais l’est t’il aussi du côté du propriétaire?

 

La location meublée : une solution attractive…

Les avantages de la location meublée sont nombreux : une fiscalité en baisse, des loyers supérieurs ainsi qu’une liberté contractuelle :

  • Le bail est signé pour une durée de 1 an minimum et se reconduit de façon tacite en l’absence de congé de la part de l’une des parties. La durée du bail est ramenée à 9 mois sans possibilité de reconduction tacite si le locataire est étudiant.
  • Le délai de préavis est de 1 mois en cas de congé du locataire, et de 3 mois avant l’échéance du bail en cas de congé de votre part (si vous souhaitez vendre le logement, y habiter vous-même, ou pour un motif légitime comme le non-paiement du loyer).
  • Le dépôt de garantie ne peut excéder deux mois de loyer hors charges. Il doit être restitué sous 1 mois après le départ du locataire.

 

Cependant, elle impose certaines obligations. En outre, le decret n°2015-981 du 31 juillet 2015, entré en vigueur le 1er septembre 2015, émet une liste des équipements obligatoires pour être considéré comme étant un logement meublé.

 

Le logement doit alors comporter :

  • une literie comportant couette ou couverture ;
  • des plaques de cuisson ;
  • un four ou un micro-ondes ;
  • un réfrigérateur et congélateur ;
  • la vaisselle nécessaire ainsi que quelques ustensiles de cuisine ;
  • une table et des chaises ;
  • des étagères de rangement ;
  • des luminaires ;
  • du matériel d’entretien ménager.

 

Toutefois, passée ces recommandations, il ne reste que des avantages. Les loyers des locations meublés sont régulièrement 10 à 30 % plus élevé pour une location meublée que pour un logement vide équivalent. De plus, l’administration fiscale considère que les locations meublées ne génèrent pas de revenus fonciers mais relèvent du régime des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) contrairement aux locations non meublées. Grâce au régime réel BIC, en tant que propriétaire, vous pouvez soustraire des loyers encaissés la plupart des charges dont vous devez vous acquitter. Celui-ci vous permet également d’amortir à la fois les meubles et les immeubles, ce qui constitue un avantage considérable.

En bref, les logements meublés émettent des avantages pour chacune des parties. Conjuguant un service appréciable pour le locataire et un bénéfice plus important ainsi qu’une fiscalité intéressante pour le propriétaire. Chacun y trouve son compte, le parfait compromis entre utilité et rentabilité.

Partager cette publication
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin