fbpx

3 conseils pour réussir sa location saisonnière

Tatou Team

Les astuces de la location courte durée

Ces dernières années, nombreux sont les investisseurs qui recourent à la location saisonnière pour gagner de l’argent, et faire une fortune en immobilier. Ils sont souvent séduits par les rendements élevés, et bien d’autres avantages.

Aujourd’hui, Internet a largement simplifié la mise en relation entre les propriétaires et les locataires. Toutefois, il est important de prendre en compte certains points pour réussir la location saisonnière. Voici les 3 conseils à considérer.

 

Meubler et équiper la maison

Avant la mise en location de votre maison ou appartement, il est conseillé de vous occuper du mobilier et des fournitures qui seront mises à  disposition des futurs clients.

Aujourd’hui, la concurrence est de plus en plus acharnée. Pour vous différencier et réussir votre location saisonnière, l’idéal est d’offrir un vrai confort aux clients.

Le linge de la maison doit également être fourni, sans oublier l’accès Wi-Fi  qui est aujourd’hui quasi indispensable.

Par ailleurs, votre logement doit être d’une propreté irréprochable et les placards doivent avoir été vidés. Il est également possible de prévoir certains produits de base dans la cuisine : sel, café, huile, poivre, sucre, produits d’entretien, sac poubelles, papier toilette, etc.

Pensez aussi au petit cadeau de bienvenue, très apprécié par les vacanciers !

 

Inscrivez-vous sur AirBnB, Booking, etc.

Aujourd’hui, les investisseurs n’ont plus besoin d’engager un agent immobilier pour réussir un projet de location saisonnière, puisqu’il existe une multitude de plateformes en ligne, permettant de trouver très rapidement de futurs clients, comme AirBnB, Booking, Tripadvisor, Abritel, et bien d’autres. N’hésitez pas de vous inscrire sur les sites d’annonces en ligne pour déposer votre annonce, et donc augmenter vos chances d’avoir de futurs locataires.

Par ailleurs, on fait la différence entre trois types de sites, à savoir :

Les sites proposant un abonnement, comme Mediavacances (129 euros/an), Amivac (75 euros/an), Abritel et Homelidays. Ces deux derniers proposent une offre avec un mélange d’abonnement et de commissions.

Les sites fonctionnant à la commission, comme AirBnB, Holiday Letting ou Housetrip. À noter que AirBnB prélève 3% sur les revenus locatifs pour les propriétés et entre 6 et 12% de frais additionnels pour les locataires.

Les sites gratuits, comme LeBonCoin.

 

Rédiger une annonce efficace

Si vous souhaitez vous reposer sur les plateformes en ligne pour réussir votre projet de location saisonnière, il est important de rédiger une annonce qui répond à toutes les questions que peuvent se poser les locataires.

Le contenu de votre annonce doit lister le plus clairement possible tous les éléments de votre maison, tout en mettant le point sur l’atout majeur de votre location. Indiquez le nombre de chambres, la taille des lits, l’électroménager disponible, etc.

Attention ! Il est préférable d’être sincère et d’éviter les fautes d’orthographe et les mots abrégés.

Par ailleurs, il est fortement recommandé d’écrire une annonce en français et en anglais pour toucher une cible internationale.

Quant aux photos, il est préférable de faire appel à un photographe professionnel !

Partager cette publication
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin